Échec et mat en un coup

Matthieu Claure, enseignant à l’école élémentaire Jules Ferry de Clichy (92), présente son activité autour de l’usage du TNI en classe de CM1.

Cette séance est intervenue après 2 mois d’initiation aux échecs. Cette initiation a lieu en classe avec un intervenant extérieur du club d’échecs de Clichy la Garenne.
Les élèves présents lors du salon ont des niveaux différents dans cette activité mais connaissent tous le but des échecs c’est-à-dire le mat mais aussi les déplacements des pièces sur l’échiquier.
L’apport du TNI dans cette activité est multiple :
- Il permet aux élèves de bien visualiser la situation de jeu,
- Grâce aux outils propres au TNI on peut vérifier les hypothèses des élèves quant aux déplacements des pièces mais aussi à l’échec au roi,
- Le fait de jouer sur un très grand écran permet au groupe classe de réagir face aux propositions faites par l’enseignant ou les élèves.
- Le curseur → permet d’installer les pièces en respectant les coordonnées fournies (ex. cavalier en E7), mais aussi de déplacer les pièces.
- Le stylo → permet d’indiquer par une croix les cases sur lesquelles les pièces peuvent se rendre, ou en cas d’échec au roi les cases sur lesquelles le roi ne peut pas se rendre.
- Les flèches → permettent de bien indiquer toute la rangée, la colonne ou la diagonale qui est contrôlée par une pièce ; cela facilite la compréhension auprès des élèves de l’importance de bien regarder tout l’échiquier avant de jouer un coup.

Déroulement de la séance :

Un groupe de 3 élèves est sur le TNI et place les pièces selon les coordonnées que je leur fournis. Pendant ce temps les autres groupes d’élèves doivent réfléchir à l’échec et mat en un coup.
Après un temps de réflexion, le groupe TNI propose son choix. Les autres groupes valident ou non ce choix tout en justifiant leur réponse. Il y a bien échec et mat car le roi est menacé par une ou plusieurs pièces et ne peut pas s’enfuir sur une autre case. Non il n’y a pas échecs car le roi peut s’enfuir sur une autre case ou encore parce que la pièce qui a été déplacée pour faire échec n’a pas été correctement déplacée.
Si le mat n’est pas trouvé, on demande aux autres groupes leur solution.
Les différents groupes se succèdent au TNI.

Ce travail permet de facilité le maniement des outils du TNI, il amène les enfants à réfléchir sur une situation problème, à se concerter pour trouver la bonne solution et à justifier leur choix et le défendre devant les autres. Cela permet aussi de valider ou non l’acquisition des coordonnées d’un point, le déplacement des pièces, la situation d’échec et d’échec et mat.

Ci-dessous, à titre d’exemple, un fichier TNI exploitable avec le logiciel eInstruction.

Zip - 108.1 ko
Exemple jeu échec