Poésie numérique et tablettes tactiles

, par Franck Dubois

Françoise Porta, professeure de Français au collège de Sèvres (92), présente son activité "poésie numérique et tablettes tactiles" en classe de sixième.

Il s’agit, lors de cette activité, de mettre en place un projet d’écriture qui permette aux élèves d’entrer dans une démarche créative. L’objectif est de « dire, lire, écrire » de la poésie avec l’usage de tablettes tactiles.

Les élèves devaient recueillir des informations du milieu urbain afin d’en réaliser une poésie.

Ci-dessous les consignes et la démarche permettant aux élèves de concevoir une poésie.

Poésie, ville et transparence : les tours de la Défense

Arrivée du trajet

  • a/ Noter au crayon (ou ipad) 10 Mots sur la lumière et notamment la transparence, les reflets, la matière en regardant les tours.
  • b/ Prendre au moins quatre photographies des tours.

A l’intérieur du salon

  • a/ Connectez-vous au compte Evernote
    • identifiant : *********
    • Mot de passe : ********

  • b/ Écrire un court poème de trois à six vers après avoir relu vos notes directement sur l’Ipad. Utiliser au moins cinq mots sur la couleur, la transparence et la matière.
  • c/ Relisez-vous et améliorez votre poème en consultant les dictionnaires en ligne pour enrichir votre vocabulaire et en recherchant des synonymes sur la transparence par exemple.
    • Site : dictionnaire le littré
      Notez vos recherches sur l’Ipad dans une note par exemple si vous souhaitez la garder.
  • d/ Choisissez une photo que vous avez prise et retravaillez-la pour la rendre originale en jouant sur les couleurs, les formes, la luminosité…
  • e/ Insérez votre photo dans le poème.
  • f/ Pour finir vous pouvez enregistrer votre poème en allant sur l’icône micro.
  • g/ Regardez, écoutez, appréciez et faites découvrir votre poème à vos camarades.

Fin de la séance

Ci-dessous le travail de deux élèves de sixième

La Défense

L’Éclair fend le ciel bleu,
Le soleil se cache,
Le monde ne manque pas,
Mais la pluie s’arrête.
Les métaux sont beaux.
Et le chahut habituel revient
Tout ça quand on pense à la Défense.

Thomas et Théodore